En toute clarté…

À mes yeux, l’action municipale constitue un repère, une force et un atout de la démocratie dans la gouvernance locale. Elle Indissociable du territoire et du quotidien des hommes, la vie municipale est l’un des premiers espaces d’expression de la démocratie dans la gouvernance locale. Humaniste, je reste attentif à autrui et à notre environnement. C’est la raison pour laquelle je choisis de m’engager.

J‘ai grandi et me suis construit à l’ombre de la croix de Lorraine, sensible aux idées gaullistes dans toute leur dimension sociale. Je suis très attaché aux valeurs de la République et à la notion de droits et de devoirs. J’ai hérité de mes parents ouvriers l’exigence du travail bien fait, l’humilité et un profond respect des autres.

Après des études supérieures de Lettres, une courte période d’enseignement, un diplôme de troisième cycle universitaire et un Certificat d’aptitude à l’administration des entreprises, j’ai déroulé une carrière d’Administrateur Territorial :

  • De 1983 à 1995, dans les fonctions de Directeur Général Adjoint de la ville de Grenoble, particulièrement en charge des affaires culturelles et des relations avec les universités. J’ai eu le plaisir de conduire en maîtrise d’ouvrage publique de grands chantiers tels que le Nouveau Musée d’Intérêt National, le programme de rénovation et d’extension de la Maison de la Culture, aujourd’hui rebaptisée MC2
  • De 1995 à 2008, en qualité de Directeur Général des Services de la ville de Valence, j’ai recherché en permanence la productivité et la maîtrise des coûts, la mutualisation des moyens avec ceux de la communauté de communes. Le maire a pu ainsi ne jamais augmenter la fiscalité pendant 12 ans, tout en conduisant une politique ambitieuse en matière sociale, culturelle, et en réalisant de grands projets d’urbanisme.
  • Depuis 2008, j’occupe la fonction de Directeur de Cabinet, d’un ancien ministre président du Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée, premier vice président de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole et Délégué spécial de la ville de Marseille pour l’année Capitale européenne de la culture.

C’est en 1985 qu’avec Jane, mon épouse, nous avons décidé de nous installer à Saint-Ismier. Depuis cette date, la famille n’a jamais quitté le village. Au gré des années, nos quatre fils ont fréquenté l’école du Clos Marchand ou l’école du Centre, aujourd’hui appelée école des Vignes. C’est dans cette période que j’ai eu l’honneur de présider l’association de parents d’élèves PEEP à Saint-Ismier.

Je serai bientôt pleinement disponible, au terme d’une carrière professionnelle tout entière consacrée à la gestion des collectivités territoriales. Je souhaite mettre cette expérience des hommes et des institutions au service de notre commune et de son territoire. C’est la raison pour laquelle, en 2014, je me présenterai aux élections municipales à Saint-Ismier. Sans dogmatisme, je conduirai une liste composée de femmes et d’hommes désireux d’œuvrer pour l’intérêt général.

Si vous le souhaitez, j’aurai plaisir à vous entendre, à vous lire, à vous rencontrer à nouveau pour échanger et recueillir vos attentes et votre vision de l’avenir de notre village.

Henri BAILE
Mairie de Saint-Ismier
Seul le prononcé fait foi

Autres À propos

Henri BAILE maire de saint-ismier