Elections Municipales 2008

A l’analyse des faits qui ont accompagné sur le terrain ma candidature à la candidature. A l’analyse du choix qu’a fait la Commission Nationale d’Investiture de l’U.M.P en désignant Fabien de SANS NICOLAS comme tête de liste pour les élections municipales à Grenoble en 2008, en conscience, après avoir consulté les militants, j’ai décidé de répondre à l’appel de Fabien de SANS NICOLAS, de lui apporter mon énergie, mon expérience et le fruit des travaux des 10 commissions du Forum Citoyen pour l’Alternance que j’anime depuis mai 2006 :

  • Parce que je ne veux pas déchirer notre mouvement en opposant « la démocratie locale » aux « décideurs parisiens »,
  • Parce que je veux que collectivement nous sortions de la culture de l’échec et des affrontements stériles,
  • Parce que je veux continuer à observer l’éthique qui a toujours accompagné mon engagement public,
  • Parce que les Grenoblois qui attendent un changement ne doivent pas être pris en otage des querelles de personnes ou d’ambition personnelle.

Mon ralliement ne vaut que dans une vision partagée de l’équipe et des idées afin que nous trouvions un accord pour écrire le Projet pour Grenoble. Dans cette hypothèse, ensemble, nous mettrons tout en œuvre pour que les dossiers qui concernent le quotidien et l’avenir de notre ville soient portés au débat municipal et que Michel DESTOT s’explique sur son bilan et celui de sa « gauche plurielle ».

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier