François FILLON,des Droits et des Devoirs

Belle leçon de sagesse politique que celle professée jeudi 4 Octobre à Domène par l’ancien premier ministre, candidat à la présidence de l’UMP, accompagné par Valérie PÉCRESSE, ancien ministre.

Pas de nombrilisme, pas d’instrumentalisation d’autrui ou des peurs sociales. Il parle du Général De Gaulle, de l’avenir, de la France, dépasse les enjeux internes à l’UMP.

François FILLON fait une campagne en positif, sur un ton juste et serein, évitant de s’enfermer dans la nostalgie ou l’invective.

Il refuse de laisser l’UMP se voir réduite à une alternative qui consisterait à devoir choisir entre une stratégie centriste et une stratégie extrémiste en vue des prochaines échéances municipales. Il affirme cette vocation de l’UMP qui est de rassembler à la fois l’électeur du centre et celui tenté par le FN avec sa cohorte de démagogie. Il tient un vrai discours républicain, ferme, clair, qui trouve sa crédibilité dans la volonté de construire l’action politique autour d’une conviction, celle de dire la vérité, même lorsque cela déplaît. La vérité sur les déficits budgétaires, comme il l’avait fait en Septembre 2007, en disant : << Je suis à la tête d’un État en faillite >>, bravant ainsi le discours des Tartuffe. La vérité sur la nécessité de travailler plus, celle de supprimer les 35 heures. La vérité sur le communautarisme, sans stigmatiser. Sa parole exhorte le courage de promouvoir une laïcité plus offensive, capable de lutter contre les intégrismes religieux. Ce que l’État français a fait avec l’église catholique, il doit le faire aujourd’hui avec les autres religions.

Sans langue de bois, il décline la différence entre l’économie d’entrepreneurs qu’il encourage et le Monopoly du capitalisme financier qu’il réprouve. Enfin, sans ambigüité, il ose mettre les devoirs en face des droits, ce qui traduit une conception responsable du social.

Je soutiens sa candidature.

Henri BAILE
Mairie de Saint-Ismier
Seul le prononcé fait foi

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier