Grenoble Avenir 2014

Après le succès des trois premières réunions thématiques sur l’économie, la solidarité, l’innovation et la modernité, « Grenoble Avenir 2014 » a réuni ce lundi 1er octobre, élus, habitants et curieux au centre social de l’Abbaye, 1 place de la commune sur le thème « Une Ville Culturelle et Sportive ». Chacun a pu faire des propositions pour que Grenoble puisse demain valoriser son patrimoine culturel et développer des politiques sportives et culturelles à la hauteur des ambitions qu’elle affiche…
J’ai eu plaisir à découvrir que les jeunes présents, c’est-à-dire les tranches des 25-30 ans, étaient fortement attachés au patrimoine, il est vrai, terriblement négligé par la municipalité de Michel DESTOT ; surpris de voir combien Henri BEYLE, abandonné dans sa dimension grand public, c’est-à-dire l’appartement natal rue Jean-Jacques ROUSSEAU et l’appartement GAGNON leur était proche et combien ils regrettaient que celui-ci ne soit pas valorisé à Grenoble comme ambassadeur culturel et touristique de notre ville par la municipalité.
J’ai, par ailleurs, été consterné d’apprendre par des Présidents de clubs que le nombre de licenciés à Grenoble était en diminution faute de moyens financiers, faute de mise à disposition d’équipements et surtout faute d’écoute et de dialogue avec les adjoints et le maire… comme quoi, il y a parfois hiatus entre ce qui est vanté par la communication institutionnelle et la réalité… Les deux ne sont pas toujours en harmonie. C’est regrettable pour nos enfants car le sport est éducation avant d’être spectacle…

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier