Grenoble en 1848

Rendez-vous passionnant le vendredi 12 Octobre entre le patrimoine et l’art contemporain au CNAC Le Magasin…

D’un côté le plan relief de Grenoble en 1848, de l’autre l’artiste libanais Akram ZAATARI. Belle métaphore d’une ville autrefois enfermée derrière ses murs, aujourd’hui ouverte sur le monde.

Bernadette CADOUX, infatigable défenseur du patrimoine, Hervé STORNY, lui aussi militant de la chose culturelle, Président de la Société des Amis du Musée et moi-même avions choisi de répondre à l’invitation de Yves AUPETITALLOT Directeur du Magasin et Jean GUIBAL Conservateur en Chef des Musées de l’Isère pour assister à ce vernissage qui, au-delà de son aspect artistique et patrimonial ouvre symboliquement la réflexion sur la question de l’identité, celle de la frontière, de l’entre soi et de l’autre.

Même émotion le vendredi 19 au Musée Dauphinois à entendre le professeur Robert BORNECQUE et Jean GUIBAL présenter avec force détails la maquette du fort BARRAUT.

Henri BAILE
Mairie de Saint-Ismier
Seul le prononcé fait foi

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier