Hommage à René RIZZARDO

À Grenoble comme ailleurs, une politique culturelle tisse avec la cité des liens riches, parfois ambivalents, souvent fragiles, ancrés dans le patrimoine qui nous est commun. Donner à une ville ses racines, c’est préserver, valoriser, réactiver l’héritage afin de restituer une mémoire et ouvrir de nouveaux horizons.

À ce titre, élu municipal, puis Maire-Adjoint, René RIZZARDO a passionnément servi la vie politique et culturelle de Grenoble qu’il aura marquée de sa sagacité. C’est essentiellement à travers ses dernières fonctions de Directeur de l’Observatoire des Politiques Culturelles que nous nous sommes fréquentés.

Je n’aurai pas l’outrecuidance de vouloir parler de lui. Je veux dire modestement, combien à travers nos fréquents échanges au sujet des politiques publiques, des politiques culturelles et des enjeux de société, des échanges toujours respectueux, parfaitement républicains et pudiques, j’ai apprécié ses paroles.

À la différence de beaucoup, il n’était jamais péremptoire. Il ne faisait pas carrière, il défendait des idées, sans jamais se prendre au sérieux, sans jamais asséner la moindre leçon de morale. Il nous a quittés. Il me manque.

Henri BAILE
Mairie de Saint-Ismier
Seul le prononcé fait foi

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier