L'ombre des Lumières

Très belle initiative que celle de Robert ELKAÏM, Président du Centre Culturel Juif de Grenoble qui nous a conviés ce lundi 12 février 2007 à une conférence débat sur le thème :
« Le Dialogue inter religieux : présent et avenir… » avec la participation de Monseigneur DE KERIMEL, Evêque de Grenoble, Monsieur SHOSHANA David, Grand Rabbin de Nice et Monsieur AHONSERI Abdelhakim, Imam à Grenoble.

Le débat a été de grande qualité devant un auditoire en quête de valeurs universelles. Un débat qui a su dépasser la communauté des « dialoguistes » selon les propres mots de l’Imam et souligner combien « l’histoire est précieuse à la religion mais combien elle devient dangereuse lorsqu’elle est instrumentalisée » (sic).

Le siècle des Lumières était présent tout comme le spectre de la République. Si je puis me permettre de rajouter un commentaire personnel, je voudrais redire ce que je crois fortement : toute femme et tout homme a le droit d’appartenir à une communauté et les républicains encore plus que les autres, puisqu’ils ont le devoir d’en FORGER une. Il leur faut subordonner la communauté naturelle, celle de la lignée à une communauté culturelle, consciente et construite, de la même façon qu’ils subordonnent le droit du sang au droit du sol, sans nier le premier.

Car, c’est quand la République n’est plus une communauté d’images, de notes, de rêves, d’espérance et de volonté que les communautarismes refoulés remontent à la surface, et se vengent.

En effet, une communauté de destin entre individus de toutes confessions ou sans confession est plus qu’une forme de gouvernance : ce sont des souvenirs partagés, reconvertis en « désirs d’avenir » et projets communs… Faute desquels une collectivité, quelle qu’elle soit, se transforme en machine à subventionner ses « ghettos » car, lorsqu’une citoyenneté se réduit aux particularismes, resurgit le culte de la différence, chacun s’invente une frontière…

Merci encore à Robert ELKAÏM et ses invités de nous avoir invités à réfléchir et débattre du particulier à l’universel.

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier