Parcours Balade urbaine FLAUBERT

Ce samedi 24 février, les habitants des quartiers Capuche et Reynies avaient rendez-vous à 10 heures devant le Centre social de la Capuche, 58 rue Stalingrad, pour une balade urbaine conduite par Jean-Filippe MOTTE, maire-adjoint chargé de la politique de la Ville, et Jacques CHIRON, maire-adjoint en charge des Transports et Déplacements, en présence de sociologues, urbanistes et architectes…. animateurs de cette déambulation-concertation.

L’idée de la municipalité de Michel DESTOT est d’engager une concertation avec les habitants et une étude, parcelle par parcelle, dans le cadre du futur aménagement de la ZAC FLAUBERT dont le périmètre d’étude recouvre tout ou partie des quartiers CAPUCHE, REYNIES, ALLIES-ALPINS, CLOS D’OR et FLAUBERT, dont l’axe majeur serait « Une promenade de verdure depuis le parc Pompidou vers les terrains de la Maison de la Culture ».

Certes la méthode est moins austère qu’une réunion autour d’une table, pour autant, même si elle fut sympathique, la balade n’avait rien d’un exercice « à la Madame de Sévigné »…

D’abord parce qu’il pleuvait, ensuite parce que, entre « la langue de bois » et l’enthousiasme du discours des urbanistes où « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes », les inquiétudes des habitants étaient bien réelles. Les « habitants citoyens » se sont pourtant prêtés avec honnêteté à cet exercice de « démocratie participative » et « d’ordre juste » avec « bravitude », même pour certains qui ont osé parler du poids des impôts, de la suppression des panneaux STOP pour créer une zone 30 qui est devenue accidentogène… ou de la crainte du « quartier des Granges » de voir se déverser un flot de véhicules dans le cadre d’aménagement de nouvelles voiries et l’arrivée de nouveaux immeubles…

Du bon sens des habitants de ce quartier, j’aurai retenu leur volonté d’être constructifs et solidaires, leur vigilance au regard de la hauteur des futures constructions, du respect des espaces et du parcours résidentiel de chacun…

Rendez-vous le 17 mars à 10 heures devant le Centre social les Alpins, 10 rue René Lesage, pour la suite de la balade…

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier