Séquence émotion...

Ce dimanche 9 septembre 2007, les 10 kilomètres « Courir à Grenoble » ont rassemblé plus de 600 participants, « pros » que l’on reconnait aisément à leur concentration avant l’effort et en tenue d’athlètes de haut niveau, amateurs enthousiastes épris de plein air actif et de convivialité ou bien joggeurs du dimanche embarqués dans « l’aventure » par des copains, heureux de participer… une belle fête du sport en somme.

J’ai eu le plaisir « amateur enthousiaste, épris de plein air actif » de partager cet instant avec Jonathan, le second de nos quatre garçons… nous avons pris le départ ensemble…
Nous étions nombreux je crois à partager notre émotion avec un proche, amis, fils, fille, épouse ou copains, à la poursuite des 10 km de Grenoble.
Bravo et merci à tous les bénévoles de l’ASPTT Grenoble Athlétisme ! Dommage que Grenoble, à l’instar de toutes les grandes villes n’ait pas aussi son marathon !
Au travers de la course, on se plait à rêver d’une manifestation sportive de cet ordre pour notre ville, rêver de retrouver la piste d’athlétisme du palais des sports et regretter cette défiguration du Parc Paul Mistral… mais j’aurais l’occasion d’évoquer une politique sportive pour Grenoble, valorisante et respectueuse de tous les acteurs, très bientôt en publiant le dernier cahier du « Forum Citoyen pour l’Alternance » consacré à la politique sportive…

Autres Billets d'humeur

Henri BAILE maire de saint-ismier