Écologie et Développement Durable

Vous n’avez pas lu les programmes électoraux de Michel DESTOT, Geneviève FIORASO et Didier MIGAUD ? Vous n’avez pas entendu leurs grandes déclarations en faveur de l’environnement, de la protection de la planète et du développement durable ?

Vous avez vu, je l’espère, les Jeux de Neige dans le Parc Paul Mistral… ou du moins ce qu’il reste du parc après la construction du stade des Alpes… et le gigantesque tremplin sur la place de Verdun. Vous n’avez pas vu les canons à neige et la débauche de projecteurs consommant des milliers de litres d’eau et des millions de watts pour fabriquer et éclairer de la neige artificielle en plein cœur de ville les 4, 5 et 6 décembre, alors qu’elle tombe naturellement tout autour de Grenoble sur Belledonne, le Vercors et la Chartreuse ?

Alors vous ne pouvez pas comprendre pourquoi les impôts vont augmenter de 11 millions d’euros à Grenoble.

Vous ne pouvez pas comprendre pourquoi Didier MIGAUD, Président de la Métro propose de faire figurer au budget 2009, pour la première fois depuis la création de la communauté d’agglomération, une fiscalité sur les ménages, donc l’instauration d’un nouvel impôt, et l’augmentation du coût de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères pour les habitants des communes de Corenc, Grenoble, Meylan et La Tronche… Pour ne parler que de celles de la première circonscription.

Ce que vous ne savez peut-être pas non plus, c’est que le budget de fonctionnement du Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble n’augmentera pas en 2009, alors qu’il stagne depuis 6 ans !

Il a donc déjà été réduit de 6 fois l’inflation, soit au moins 10 % Et pourtant, au côté de La Maison de la Nature et de l’Environnement, le Muséum d’Histoire Naturelle est un très bel outil de sensibilisation à l’environnement, un formidable facteur d’éducation.

Dans l’expression « histoire naturelle », le mot histoire renvoie à celle de notre planète et celle de la vie… Ses ateliers pédagogiques sont un lieu ressource extraordinaire pour le développement personnel de nos enfants. Ils contribuent à former des citoyens écologiquement responsables… Témoin de la diversité du monde minéral, végétal et animal, le Muséum permet une approche des sciences de la vie, de la terre et de l’univers.

En lieu et place des discours sur l’environnement de Geneviève FIORASO, Michel DESTOT, Didier MIGAUD, ou André VALLINI Président du Conseil général, Le Muséum devrait être le fer de lance d’une politique de communication en faveur du respect de l’environnement et du développement durable.

C’est au Muséum d’Histoire Naturelle que les millions d’euros engagés dans les animations et la fabrication de neige artificielle au sein du parc Paul Mistral ou place de Verdun, les 4, 5 et 6 décembre 2008 auraient dû être affectés, au service de l’éducation des générations futures.

Les Députés socialistes de l’Isère, à l’occasion des Jeux de Neige, ont été pris en flagrant délit de gaspillage des ressources et de double langage. Il leur est, semble-t-il, plus facile d’adopter des attitudes incantatoires en faveur de l’environnement, de se draper dans des postures de promoteurs du développement durable, plutôt que d’inscrire dans les budgets qu’ils gèrent, les crédits nécessaires au fonctionnement du Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble…

Henri BAILE
Mairie de Saint-Ismier
Seul le prononcé fait foi

Autres Lettres

Henri BAILE maire de saint-ismier